Porte de garage : matières, tarifs, etc. portegarageprix.com ™

De multiples modèles de porte de garage sont possibles. Chacun présente des avantages et des défauts. La porte de garage à la française n’est pas très onéreuse mais il faut prévoir un débordement sur l'extérieur. La porte en accordéon se compose de vantaux articulés par des charnières ; avantageuse en place, elle ne peut guère être motorisée. La porte basculante consiste en un seul panneau.

Deux types d'ouverture sont proposés pour la porte basculante : avec des rails de guidage et sans rail. La porte de garage sectionnelle fonctionne avec des panneaux amovibles. Ceux-ci se positionnent au plafond ou le long d'une paroi. Son prix est supérieur à celui d'une porte à la française. Finalement, la porte à enroulement consiste en des lames agrafées entre elles.

devis porte de garage

Elle ne prend pas de place mais n'autorise pas d'entrée piéton. D'ailleurs, n'omettez pas pas de décider si vous souhaitez installer une entrée piéton. Essentiellement quatre matériaux composent les portes de garage : alu, plastique, acier et bois. Les plus durables se révèlent être celles en acier, cependant que le PVC est le plus léger et le plus économique. De son côté, le chêne allie élégance et confort thermique.

Les personnes désirant bénéficier d'une bonne isolation avec un modèle en alu opteront pour une porte double paroi. Le nettoyage s'avère de son côté presque inexistant sur un modèle en plastique ou en métal, mais régulier sur une porte en sapin.

Installer soi-même une porte de garage ?



Certaines portes comme une porte sectionnelle latérale pourront être installées par un bricoleur d'expérience. D’autres systèmes d'ouverture nécessitent clairement un artisan, comme les portes à enroulement. Quoiqu'il en soit, contacter un pro permet divers avantages : savoir-faire, garanties, TVA réduite sur l'équipement et les travaux...

Une porte de garage coûte entre 300 et 4000 euros. Tout dépend des dimensions, du type d’ouverture et de la matière utilisée. Les portes à battants sont les moins chères, tandis que les portes en acier font chauffer la carte bleue. Une porte basculante en bois standard coûte dans les 700 euros, le coût peut atteindre 3 000 euros pour la même porte fabriquée avec des essences rares. Les gammes de prix sont donc très larges, en conséquence il est nécessaire de déterminer ses besoins et son budget.

Même déjà installée, une porte de garage peut être équipée d’une motorisation. A vis sans fin, avec rail, tubulaire axiale… Divers types sont proposés, toutefois, chaque automatisme s'installe sur une porte en particulier. Par exemple, un moteur à bras ne convient que pour les portes battantes ou en accordéon alors que la porte sectionnelle supporte bien une motorisation à chaîne. Hors pose, un système motorisé vaut entre 150 et 800 euros, garantissant quoiqu'il en soit bien-être aux personnes mais aussi sécurité à la porte de garage. La porte du garage joue un grand rôle dans le confort thermique d'une maison.

Si le chêne est naturellement isolant, il est également possible de limiter les pertes de chaleur dues à une porte en acier et de ce fait faire des économies sur sa facture. Un tel modèle peut par exemple être couvert d’un isolant en laine animale ou bien en liège. Les magasins spécialisés vendent des kits d’isolation à moins de 70€ et les montants métalliques seront isolés avec des joints en caoutchouc. Particulièrement si vous rénovez une vieille demeure d'un vieil immeuble, la place pour la porte ne s'adapte parfois pas aux dimensions standards. Si la différence est infime, il est possible de poser un équipement d'usine, le cas échéant il vous faudra une porte unique.

Elle sera idéale et garantira donc une excellente isolation. Pour cela, il s'avère essentiel de prendre de nombreuses mesures très précises et de contacter un professionnel[artisan certifié.